MAIRIE DE NEBIAN
MAIRIE  DE  NEBIAN

C’est sous un soleil magnifique que  les 17° Estivales de Nébian organisées par Histoire et Cultures en Languedoc  se sont déroulées. Les jardins de la Commanderie fournissent un cadre remarquable, très apprécié de  la Compagnie du Bout du Monde qui présentait cette année une pièce de Goldoni : « Les Femmes de Bonne Humeur ».                                                                   Avant que la représentation ne commence, Jean-Louis Lacroix a évoqué les premières Estivales  et a rappelé que des Nébianais ont participé à la création du premier spectacle (« le meunier de Roucayrol »). Invité à prendre ensuite la parole, Francis Bardeau a souligné le rôle important d’Histoire et Cultures en Languedoc dans le domaine de la culture.                                                                   « Les femmes de Bonne humeur » profitent des quelques moments de liberté que leur donne la période du carnaval de Venise ; elles cherchent à fuir la réalité de leur vie en se moquant des hommes, mais cette réalité les rattrapera vite.  Malgré tout,  le ton reste  léger : le but de la pièce, parfois proche de la farce, est avant tout de faire rire. Après des applaudissements nourris, les spectateurs ont été invités à déguster l'hypocras traditionnellement offert.

Samedi 21 mai 2016, une conférence organisée par Histoire et Cultures en Languedoc et animée par Jean-Louis Lacroix a été consacrée à un personnage historique à la fois très connu et méconnu. En effet Gaston III de Foix est la plupart du temps désigné  sous le nom de Gaston Fébus, qui est devenu peu à peu un personnage légendaire dans la mémoire collective, surtout en Languedoc.

. Un siècle après la Croisade contre les Albigeois, et  le déclin des troubadours, son règne apparaît comme un nouvel âge faste pour l’écrit, l’art et la pensée en langue occitane, même s’il écrit aussi en français. Il est célébré pour sa soif de connaissances : ainsi, il a fait traduire un  occitan un traité de chirurgie rédigé par Abu Al-Qasim (cette traduction se trouve aujourd’hui dans la collection Bibliothèque de la Faculté de médecine de Montpellier).

 

 

 

Il est aussi célébré pour son amour des lettres et de la musique ; on lui a même attribué la paternité de l’hymne occitan « Se canto »…. Enfin, il est connu pour son amour des chiens et de la chasse : son « Livre de chasse » a connu un formidable succès.                                                                                                                                     

Mais Gaston III était aussi un fin politique : dans le contexte de la Guerre de 100 Ans, il a su jouer très habilement des rivalités pour garder son indépendance et pour s’enrichir. Il a vécu fastueusement, mais il s’est montré un excellent gestionnaire, ce dont ont pu profiter les  habitants de ses terres.                                                                                                                                        C’est un personnage complexe et attachant que la conférence a permis de découvrir.                                                                                                                     

Conférence : Histoire du Comté de Toulouse (1050-1250 )

En ouvrant la conférence, Francis Bardeau, maire de Nébian, a souligné l’importance de l’histoire  qui permet de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons. Il a émis le vœu que la culture rassemble de plus en plus, et en particulier les jeunes. Puis il laissé la parole à Jean-Louis Lacroix et Maguy Chapot-Blanquet, après les avoir remerciés pour leur action au sein de l’association Histoire et Culture en Languedoc.

 

 

Avant d’entrer dans le vif du sujet, Jean-Louis Lacroix a évoqué son travail de recherches, rendu difficile par la pauvreté des textes, l’excès du légendaire et la fantaisie des chroniqueurs. Il a expliqué que son objectif était de montrer comment le comté de Toulouse s’est formé et s’est agrandi.

A travers la longue et tumultueuse histoire des comtes de Toulouse et de la famille Trencavel, on a pu voir l’émergence progressive d’une province puissante. Quelques personnages  ont joué un rôle particulièrement important, comme Raymond de Saint Gilles. Devenu comte de Toulouse en 1088 sous le nom de Raymond IV, il a agrandi ses possessions grâce à des rapports équilibrés avec l’Eglise, à des héritages, à des alliances matrimoniales, ou encore par la force des armes. Sous son règne, il a formé un « grand Languedoc ». 

 

Au XIV° siècle,  le Languedoc est passé d’une simple entité territoriale à une véritable identité dont le lien culturel et linguistique existe encore aujourd’hui. Cette ancienne province du Languedoc se retrouve aujourd’hui dans  la nouvelle région qui vient de naître de l’union du Languedoc- Roussillon et de Midi-Pyrénées.

 

La guerre de Cent Ans en pays de Languedoc

Samedi 17 octobre 2015, à l’occasion de la 8° rencontre internationale du patrimoine historique organisée par l’association Histoire et Culture en Languedoc, Nébian a accueilli un colloque dont  le thème (la Guerre de Cent Ans en pays de langue d’oc) a été présenté par Maguy Chapot-Blanquet, docteur en sciences humaines.

A cette occasion, Francis Bardeau et Denis Mallet ont souligné la nécessité d’ouvrir la culture à tous les publics, en particulier aux jeunes, et sur tout le territoire. Ils ont ensuite félicité l’association Histoire et Culture en Languedoc pour la réflexion remarquable qu’elle mène sur l’histoire.

 Jean-Louis Lacroix a présenté les intervenants : Laurent Deguarra (président de la Société Archéologique de Montpellier), Guilhem Pépin(docteur en histoire à l’université d’Oxford), Vincent Challet(maître de conférence à l’université Paul Valéry de Montpellier), Guilhem Ferrand(enseignant à l’université de Pau et des Pays de l’Adour) et Monique Dunoyer-Luche(agrégée d’histoire).                                                                                                                           

Ils ont évoqué  les origines de la guerre, la gestion des conflits, la vie de château, et  l’émergence de la province du Languedoc. Il faut noter que ce dernier thème résonne d’une façon particulière. En effet, une des conséquences de la guerre de cent ans a été d’avoir permis la construction d’une identité régionale en Languedoc avec une revendication précise qui semble toujours d’actualité : décider de l’impôt au roi et en utiliser le fruit en pays de Languedoc…

    

 

 

Pour savoir ce qu'est Roul'Contact : cliquez ici

POUR CEUX QUI VEULENT PARTICIPER AUX ECHANGES AVEC RICOTE, CLIQUEZ SUR LE LIEN : fiche portrait

cliquer sur ce lien pour accéder au site officiel de Ricote

www.ricote.es/ricote/

 

Les photos et les textes peuvent

être imprimés, mais uniquement

POUR UN USAGE INDIVIDUEL ET GRATUIT

Comment nous joindre

MAIRIE DE NEBIAN

Place Jean MOULIN

34800 NEBIAN

 

Téléphone : 04 67 96 10 83

Fax : 04 67 96 06 43

mairienebian@gmail.com

Horaires d'ouverture de la Mairie

Du lundi au vendredi :

8H30 à 12H00 -13H30 à 17H