MAIRIE DE NEBIAN
MAIRIE  DE  NEBIAN

Dimanche 08 juillet, les Estivales de Nébian étaient organisées pour la 19° fois par l’association Histoire et Cultures en Languedoc. Invité à prendre la parole, le Maire Francis Bardeau a remercié l’association et son président  Jean-Louis Lacroix, et a émis le vœu que les Estivales se poursuivent  encore quelques années ;  il a également remercié la Communauté de Communes du Clermontais pour son aide matérielle, et a souligné que les Nébianais étaient de plus en plus nombreux à participer à ces Estivales, ce dont il était très heureux. Jean- Louis Lacroix a quant à lui précisé que HCL  s’efforçait de promouvoir l’histoire mais aussi la culture : c’est ainsi que depuis de nombreuses années, l’association  présente dans le cadre des Estivales des auteurs anciens, afin que les spectateurs repartent  avec une meilleure connaissance de ces auteurs du passé trop souvent méconnus. 

 Environ 120 personnes étaient venues assister à la représentation  théâtrale donnée par la troupe des Pamamates dans le jardin de la Commanderie : quatre courtes pièces qui ont fait revivre de façon cocasse des moments  de la vie de couples ordinaires, suscitant les rires de l’assistance à de nombreuses reprises.   Les spectateurs et les acteurs ont pu ensuite échanger autour  d’un apéritif préparé par les membres de l’association.

Vendredi 8 juin, onze petits panneaux retraçant l’histoire de l’ordre des Hospitaliers de St. Jean de Jérusalem et deux panneaux  spécialement consacrés à Nébian ont été présentés dans le cadre de la Commanderie. En effet,  c’est Nébian qui a vu la naissance de la cinquième commanderie hospitalière de France, et c’est un des rares endroits de la région qui en porte des traces encore bien visibles. Cette commanderie a joué un rôle très important pour Nébian du milieu du XI° siècle à la fin du XIV° siècle.

En l’absence du maire retenu à la sous-préfecture de Lodève,  c’est Chantal Cassagne qui représentait la commune. Berthe Barré représentait la commune de Ceyras. Etaient également présents  Patrick Hernandez, du service Culture et Patrimoine de la C.C.C., Isabelle Surroque, directrice de l’école Yvette Marty, et des membres de l’association Histoire et Cultures en Languedoc.  Jean-Louis Lacroix a présenté un résumé rapide et clair de l’histoire des  Hospitaliers, puis a répondu aux questions qui lui étaient posées. Désormais, lors des visites guidées de Nébian, les participants passeront par la belle salle voûtée de la Commanderie pour découvrir eux aussi l’histoire des Hospitaliers.

 Avant d’aller partager le verre de l’amitié offert par la municipalité, Maguy Chapot-Blanquet a tenu à souligner le travail de Jean-Louis Lacroix qui a passé de longues heures à rechercher et à consulter les archives, puis à rédiger les textes, choisir les documents et mettre en forme chaque panneau.

Samedi 27 janvier, dans le cadre des Balades du Clermontais, et pour clôturer une série de colloques consacrés à la fin du moyen âge, l’association Histoire et Cultures en Languedoc a proposé  une conférence  intitulée : Louis XI, le roi René et le monde méditerranéen ; cette conférence  a été l’occasion de mettre en parallèle deux rois aux profils très différents.                                                                                                                                                        Avant d’aborder le premier thème, Jean-Louis Lacroix, très ému, a évoqué la disparition récente de Christiane Silbert, secrétaire de l’association unanimement appréciée. appréciée.                                                                                                                                                                       Après avoir rappelé le contexte géopolitique de la France au XV° siècle, il a dressé le portrait du roi Louis  XI, qui a régné de 1461 à 1483. Louis XI  a longtemps souffert  d’une image négative, qui reflétait les sentiments des grands vassaux : il a en effet renforcé l’autorité royale à leur détriment, ce qui  ne pouvait que leur déplaire. En réalité, il a été un roi omniprésent, sachant s’adapter aux situations sans jamais perdre de vue son but. Il a agrandi le royaume de France, en repoussant notamment les frontières de l’est. Sur les 23 années de son règne, il y  eut  une seule année de guerre. Par le traité de Picquigny, il a mis fin définitivement à la Guerre de Ans. Pour être informé de tout ce qui se passait en Europe, il a organisé le premier réseau postal de France, à son usage personnel. Dans le domaine économique, il a créé des « foires franches » qui vont enrichir le royaume.                         Maguy Chapot-Blanquet, a-quant à elle- dressé le portrait de René d’Anjou (1409-1480), héritier  des princes angevins, ce qui en faisait un des princes français ayant le plus de titres et de possessions : il fut, entre autres,  roi de Naples et de Jérusalem, duc d’Anjou, comte de Provence et de Forcalquier…  Au contraire de Louis XI, il a laissé l’image d’un bon roi : il appliquait le principe selon lequel un prince doit être généreux et le faire savoir ; il a ainsi fait vivre des centaines d’artistes, il a distribué de l’argent à son entourage, aux marchands ; il s’est entouré de tout un réseau intellectuel ; il a énormément contribué à l’essor de la Provence, sur le plan intellectuel mais aussi économique (il a favorisé le développement du port de Marseille). Mais  il était  à la tête d’un vaste ensemble territorial dont les parties n’avaient  pratiquement rien en commun,  et, à son décès, son apanage reviendra à la couronne de France.          

A l’occasion de la X° rencontre internationale du patrimoine historique organisée par l’association Histoire et Cultures en Languedoc, l’espace Nelson Mandela de Nébian a accueilli  samedi 14 octobre un colloque intitulé «jeux de dames, jeux de pouvoir».

Francis Bardeau, Maire de Nébian, a ouvert la journée en remerciant l’association pour son action ; il a souligné  la portée symbolique du lieu dans lequel se déroulait le colloque, ainsi que  le rôle des femmes annonciatrices  de l’évolution actuelle. Denis Mallet, Vice-président  de la Communauté de Communes du Clermontais, a insisté sur l’actualité des thèmes abordés, en rappelant que les troubadours  avaient mis le rôle de la femme à l’honneur, et qu’il était bon-à notre époque d’outrances- de rappeler les valeurs qu’ils défendaient. Jean-Louis Lacroix a rappelé brièvement le chemin parcouru depuis 2008, et a annoncé que cette X° Rencontre serait la dernière,  car l’association éprouvait le besoin d’un changement, et  réfléchissait  à une « nouvelle formule ».                                                                                                                                                                                                                           Devant une salle bien remplie et  très intéressée, cinq conférenciers se sont succédés et ont montré le rôle effectif  des femmes au moyen-âge.  Maguy Chapot-Blanquet a évoqué les vicissitudes politiques  de Gala Placida, fille et mère d’empereurs romains, qui vécut la fin de l’Empire romain d’Occident.  Katy Bernard a montré comment  Aliénor d’Aquitaine s’est battue tout au long de sa vie pour exercer les pouvoirs qui lui revenaient.  Monique Dunoyer-Luche a parlé de Blanche de Castille, épouse dévouée, tutrice du futur Louis IX, capable de tenir tête aux grands barons qui voulaient contrôler le roi.  Sophie Coussemacker a évoqué Isabelle la Catholique, incomparable stratège et chef de guerre.  Enfin, Philippe Huppé  a mis l’accent sur le rôle culturel qu’a joué Isabelle de Clermont,  mécène en son royaume de Naples.   

 

 

Quelques éléments des thèmes abordés

Nouveaux horaires à la bibliothèque : cliquez sur ce lien

marché de Nébian : pour voir les changements  cliquez ici

juillet- août : mairie ouverte au public du lundi au vendredi et de 8h00 à 15h00, en continu.

POUR CEUX QUI VEULENT PARTICIPER AUX ECHANGES AVEC RICOTE, CLIQUEZ SUR LE LIEN : fiche portrait

cliquer sur ce lien pour accéder au site officiel de Ricote

www.ricote.es/ricote/

 

Les photos et les textes peuvent

être imprimés, mais uniquement

POUR UN USAGE INDIVIDUEL ET GRATUIT

Comment nous joindre

MAIRIE DE NEBIAN

Place Jean MOULIN

34800 NEBIAN

 

Téléphone : 04 67 96 10 83

Fax : 04 67 96 06 43

mairienebian@gmail.com

Horaires d'ouverture de la Mairie

Du lundi au vendredi :

8H30 à 12H00 -13H30 à 17H